Banque suisse
Publié le - 51 hits -

Quels placements choisir pour son futur patrimoine ?

Se constituer son patrimoine c’est tenir compte non seulement de sa propre situation personnelle, financière et fiscale mais aussi de la transmission aux futurs héritiers ou aux bénéficiaires de son choix le moment venu. Les objectifs diffèrent d’un individu à l’autre. Il en est de même pour l’horizon de placement et l’appétence aux risques. Ainsi, le choix des placements dépendra de l’ensemble de tous ces paramètres.

Bourse De, Économie Mondiale, Boom

Des objectifs différents pour chaque individu

Certains souhaiteront immédiatement utiliser les revenus de son placement afin de profiter d’un certain niveau de vie. D’autres ont pour objectif d’alléger leur charge fiscale, de se procurer leur résidence principale, ou encore d’épargner selon l’horizon de placement qui répond à leurs attentes :

  • sur le court terme (pour disposer d’un fonds de sécurité disponible dans les prochains jours, voire les prochaines semaines)
  • sur le moyen terme (pour disposer d’un capital destiné à monter un projet, à aider un proche en difficulté)
  • sur le long terme (en vue de percevoir des revenus complémentaires jusqu’à son décès)

Des appétences aux risques qui varient d’un investisseur à l’autre

Le niveau d’invulnérabilité aux risques n’est pas le même pour chaque individu :

  • la plupart de ceux qui préfèreront investir en toute sécurité sont les personnes âgées et les seniors proches de la retraite, les ménages dont les revenus ne sont pas stables et qui ont des enfants à charge. Par ailleurs, certains sont frileux de nature en ce qui concerne la prise de risque, sachant que l’argent investi dans un produit de placement, quel qu’il soit, est avant tout de l’argent que l’on est prêt à perdre.
  • ceux qui s’autorisent une prise de risque plus élevée sont en revanche les investisseurs avisés, ou encore ceux qui disposent d’une couverture de sécurité suffisante en cas de perte en capital. Les jeunes et les célibataires ont la liberté d’investir dans des actifs dynamiques en vue de développer et de rentabiliser efficacement leur portefeuille de placements.

Différentes charges fiscales en fonction de l’investisseur

Chacun ne supporte pas les mêmes charges fiscales. Les produits de placement existant sur le marché sont assortis de différents dispositifs fiscaux. C’est pourquoi, le choix dépend des objectifs d’optimisation fiscale de chaque individu. Il existe d’ailleurs différentes manières d’amoindrir sa fiscalité par le choix de divers montages.

Quelles sont les différentes manières de créer son patrimoine ?

La constitution d’une épargne de base est souvent la solution la plus répandue : l’investisseur puise dans cette dernière après avoir mûri son projet. Il augmente petit à petit les actifs qui feront fructifier son portefeuille.

La deuxième solution, qui est assez risquée, est la constitution du patrimoine par l’endettement. On parle d’effet de levier : l’investisseur s’endette afin de souscrire aux produits de placement de son choix. Il rembourse l’emprunt avec une partie des revenus qu’il perçoit, tandis qu’il finance de nouveaux autres actifs à partir de l’autre partie.

Une autre option permettant de créer son patrimoine est de le recevoir par le biais de la transmission entre vifs ou de la succession. Il s’agit alors d’un portefeuille déjà existant qui sera développé au fil du temps ou à nouveau cédé si le rendement est faible.

Faire intervenir un conseiller en gestion patrimoniale

À la question « quels placements choisir pour son patrimoine », le conseiller CGP sera celui qui apportera les réponses complètes et ce, de manière totalement personnalisée. Le CGP considèrera en effet tous les paramètres énoncés ci-dessus avant de définir la stratégie patrimoniale la plus profitable à mettre en place. Il conseillera également sur les différentes manières de transmettre le patrimoine tout en profitant des meilleures conditions aussi bien pour celui qui transmet que pour celui qui reçoit. En effet, certains montages se mettent en place dès l’acquisition, comme le démembrement.

Les publications similaires de "Actus de la banque"

  1. 3 Sept. 2020Optez pour la sécurisation de vos virements16 hits
  2. 17 Août 2020Quelle banque en ligne choisir pour son investissement ?76 hits
  3. 16 Juil. 2020Quel contrat d'assurance-vie choisir ? Monosupport ou multisupport ?196 hits
  4. 10 Juil. 2020Les raisons de s'intéresser au métier de rentier88 hits
  5. 30 Juin 2020Les avantages d’une SCPI européenne64 hits
  6. 12 Juin 2020Comment gérer son patrimoine de manière sécurisée en 2020 ?206 hits
  7. 25 Mai 2020Les démarches pour une demande de crédit hypothècaire259 hits
  8. 21 Mai 2020Faut-il acheter des parts de SCPI à crédit dans le contexte actuel ?245 hits
  9. 7 Avril 2020Les simples étapes pour acheter du Bitcoin246 hits
  10. 21 Janv. 2020Réglez toutes vos commandes avec de nombreux moyens de paiement430 hits
  11. 20 Déc. 2019Comment réduire ses impôts avec le PER nouvelle version ?466 hits